Cours Compétiteurs

Pour qui ?

Les cours compétiteurs s’adressent, comme l’indique leur nom, aux archers faisant de la compétition (à différencier du parcours jeune pour les archers de moins de 21 ans). Les archers sont de tous les âges dans ce cours, réunis par leur pratique très régulière et rigoureuse du tir à l’arc.

Quel encadrement ?

Encadrés par un entraîneur diplômé, les cours sont ici personnalisés, propres à l’archer et correspondent à son attente vis à vis des compétitions, de ses ambitions. Il y a un créneau le mardi soir et un autre le mercredi après-midi, d’autres séances étant généralement prévues selon les disponibilité des archers.

Quel matériel ?

cours compétiteurs - matériel de compétition

 

Ici plus de matériel prêté.

Outre la qualité insuffisante du matériel de base pour les compétitions, les archers suivant ces cours ont généralement plusieurs années de pratiques derrière eux, ayant donc acquis leur propre matériel durant les premières années de tir.

De plus, la compétition est aussi liée à la connaissance de son matériel, à la confiance qu’on a en son arc, ses flèches… ainsi qu’en ses capacités à régler son matériel, à en comprendre le fonctionnement, sans quoi les enseignements techniques plus poussés seront difficiles à comprendre.

Les cours compétiteurs en bref

Il y a trois axes principaux dans ces cours : le matériel, la technique et le mental.

Premièrement connaître son matériel, savoir le régler, l’entretenir… bref, plus que des armes, l’arc et les flèches sont une part de l’archer !

La technique de tir est ici bien plus poussée. Les compétiteurs doivent maîtriser les fondamentaux du tir à l’arc, base universelle quelle que soit l’arme (classique, compound, etc). La fréquence des entraînements est plus grande, un enseignement plus fin et complexe demandant bien plus de travail et d’entretien que la base.

Le mental, bête noire du compétiteur. Celui qui, après deux flèches dans le jaune, vous fera rater la troisième ! Comment gérer son stress, comment s’organiser mentalement et cadrer ses pensées pour être impertubable.